Centaurea caramia, défaite et demenagement

Publié le par gepel

0710-004.jpg

Cette semaine dans mon jardin:

la "centaurea caramia" pourrait se donner un petit coup de peigne avant de se faire prendre en photo.


et ailleurs:

    Comme c'est devenu le cas à chaque grande victoire française, l'avenue des Champs Elysées a été envahie par une foule bigarrée en liesse, visages grimés et agitant des drapeaux tricolores. Ce phénomène a été constaté dans la plupart des villes françaises. Albert Fert, après avoir remporté le prestigieux Nobel de physique, a été ovationné lors de son retour triomphal.
Evidemment, récit grotesque. La victoire de l'intelligence a-t-elle jamais suscité le moindre enthousiasme?


    Y aura-t-il un psycholoque, un sociologue, un ethnologue ou tout autre pour m'expliquer en quoi je devrais me sentir concerné pas le résultat d'une confrontation entre des individus en maillot qui ont voué leur vie à l'affrontement, en quoi la victoire (même mal acquise) des uns devraient me réjouir jusqu'au délire ou en quoi je devrais me morfondre de la victoire des autres?


    Les médecins en devenir exigent la liberté d'installation. Ce n'est tout de même pas parce qu'ils ont financé leurs études par leurs impots que les patients potentiels ne devraient pas déménager et s'installer à proximité de leurs cabinets pour être soignés.


    Le « dégueulasse » exprimé par Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Politique de la ville à propos des tests ADN.a provoqué le commentaire suivant de la part de Ségolène Royal : "Un ministre de la République doit veiller à s'exprimer de façon respectueuse et en bon français". Le langage spontané de la sincérité est en effet très éloigné du dialecte  énarque pratiqué par cette dernière. Espérons que mme Royal au langage si maîtrisé aura toutefois été sensible à la bravitude de la ministre

Publié dans Simplet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article