hamamelis, Dieu et Quasimodo

Publié le par Guy Pelvillain

undefined

Cette semaine dans mon jardin:

     Bien que le hamamelis intermedia westersted ait une floraison précoce, cette année est un record de précocité et croise les grappes de fruits du nandina domestica présents tout l'hiver. 

et ailleurs:

    De récents discours du Président Sarkozy plaçaient Dieu en référence de nos sociétés. On peut comprendre sa frustration. Alors que lui se démène pour occuper l'espace médiatique au quotidien, il aurait suffi à Dieu de ne se manifester qu'une fois au haut d'une montagne auprès d'un quidam pour faire la carrière qu'on lui connaît, au point de générer les pires abominations en son Nom durant les millénaires qui ont suivi. Tant de discrétion pour un tel succès ne peut que susciter son admiration, mais que serait Nicolas Sarkozy dépourvu d'exhibitionnisme?


    Les frais de coiffure et de maquillage de Ségolène Royale se seraient élevés à 51.659 euros durant sa campagne présidentielle. Largement de quoi transformer Quasimodo en miss monde. Si l'on considère que les frais de même nature déclarés par le candidat Sarkozy sont de 34,445 euros, jamais le politique n'aura accordé autant de prix aux apparences et au spectacle.


    Tel un leitmotiv obsessionnel, Sarkozy réitère à chaque occasion son slogan "travailler plus pour gagner plus". "Travailler beaucoup plus pour gagner un peu plus", devrait-il dire. Peu probable que ce soit en se l'appliquant à eux-mêmes que ses amis, Boloré, Bouygues et consorts ont "gagné plus". Dans le cadre d'une politique de civilisation, Me permettrai-je de lui suggérer d'enrichir son vocabulaire des mots "partage",  "répartition", "solidarité"...   et que le "mieux" est toujours préférable au "plus"

Publié dans Timide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article