helleborus orientalis, imagination et sacrifice

Publié le par gepel

undefined

Cette semaine dans mon jardin:

    Hé oui, encore des hellébores. Mais elles proposent une telle variété de coloris que je ne peux m’en lasser (quoique mon dos le conteste). Et comment ignorer la reine du moment, l’helleborus orientalis dite la rose de carême

et ailleurs:

    Si on ne peut plus compter sur les banlieues pour rassembler l'électorat derrière la bannière sécuritaire de Nicolas Sarkozy, c'est à désespérer de la politique. Envoyer par millier des policiers en tenue commando fracasser sur dénonciation les portes des HLM de Villiers Le Bel sans aucune émeute en retour, pas même la moindre petite échauffourée. Aucun crime sordide provoquant l'horreur délectable pour alimenter le 20h. Obligé de se rabattre sur la loi anti-récidive en bombant le torse contre le Conseil Constitutionnel. Et les élections qui se rapprochent...


    Nouvelle initiative de notre gouvernement pour promouvoir le tourisme en France: Pour un billet Aller acheté en classe tourisme à destination de la France, l'Etat français propose la gratuité du billet Retour. Cette mesure ne s'applique qu'aux possesseurs d'un passeport africain et sous réserve que le séjour excède un mois. On peut toutefois regretter quelques lourdeurs administratives lors des modalités de retour et que les billets retour acquis préalablement à tord ne donnent pas droit à remboursement, comme a pu le déplorer un ressortissant ivoirien, Ange Djedje.


    Surpris cet échange entre jeunes loubards: "touche moi pas, tu m'salis" gromela l'un, "kass-toi pôv con" répliqua l'autre. Il paraît que ces incivilités, ces troubles du comportement, constituent une cause essentielle du sentiment d'insécurité dans les banlieues. Pour luter contre cela, Nicolas Sarkozy  a souhaité que les nouveaux programmes scolaires intègrent une "instruction civique et morale" qui "prévoit notamment l'apprentissage des règles de politesse et de bonne tenue...» . Peut-être  pour quand il sera président.


    Pour réduire l'augmentation du prix des denrées alimentaires, l'opposition réclame une diminution immédiate d'un demi-point sur la TVA applicable à ces produits. C'est à dire qu’une augmentation de prix de  20% serait ramenée approximativement à 19,5%. Avec des perspectives aussi radieuses, la gauche devrait déchaîner l’enthousiasme général et rallier à terme tous les suffrages. Bientôt l'imagination au pouvoir?


    Sarkozy se déclare spontanément prêt, si telle est la condition ultime, à aller sur place accueillir la libération d' Ingrid Betancourt (si possible sous les caméras du monde entier), son humilité dut-elle en souffrir. Pareille abnégation de soi-même force l'admiration. Les FARC resteront-ils insensibles à cette démarche sacrificielle?

Publié dans Timide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article