Absence, siphon et pentacéphale

Publié le par gepel


Cette semaine dans mon jardin:

    Il suffit de s'absenter deux semaines pour que le jardin n'en fasse plus qu'à sa tête: Sur la même tige, un rosier a développé deux floraisons totalement différentes.


et ailleurs:

    Vous pensez que, comme l'annoncent tous les démographes depuis des décennies, la baisse du chômage est consécutive à la cessation d'activité des enfants du baybyboom. Que nenni ! Vous vous êtes laissés berner par tous ces "sachants", comme se plait à ironiser Nicolas Sarkozy. En effet, selon notre Pentacéphale National (je ne sais ce qu'on fume à l'Elysée, Carla Bruni lui a découvert cinq cerveaux; en l'occurrence, il s'agirait plutôt d'un penta court que d'un penta long), si le chômage recule, c'est grâce à ses réformes, c'est parce que ses amis Johnny, Boloré and co paient moins d'impôt, parce que l'on peut faire des heures sup. défiscalisées au lieu d'embaucher... Moi, pauvre monocéphale ordinaire, y-en avoir pas compris la démonstration.


    Les patrons se distinguent par le niveau de leur ambition et leur adresse à la servir. Donnez, par exemple, un siphon à un modeste délinquant et il va siphonner bêtement quelques réservoirs d'une entreprise de transport et se retrouver rapidement condamné à un an de pison ferme, alors que les patrons, regroupés sous l' UIMM, vont siphonner impunément durant des années la moitié du gigantesque réservoir destiné à la formation professionnelle. Pour parfaire le calcul du ROI (retour sur investissement pour les non initiés) il sera intéressant de comparer ce qu'il en coûte pénalement de détourner un litre de fuel à un patron et un Euro à la collectivité.


    Bernard Laporte, interpellé récemment au sujet du peu de moyens financiers mis à disposition du sport de masse par rapport au sport d'élite, répond qu'il est normal qu'un footballeur se vende au plus offrant. Considérer "normal" que des joueurs fortunés veuillent s'expatrier pour s'enrichir plus encore quand on poursuit, enferme et expulse des malheureux qui veulent s'expatrier pour des questions de survie est très révélateur de ce gouvernement. Mr Laporte n'y dépare pas.


    Peut-être Raymond Domenech espérait-il qu'en ayant le même palmarès que Bernard Laporte, il pourrait briguer un poste gouvernemental. Mais il n'a probablement pas compris qu'il faut surtout s'adonner à l'illusionnisme et au copinage, ce qui ne semble pas être son fort.



Publié dans Timide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article