Neige, télécom et culture

Publié le par gepel



Cette semaine dans mon jardin:

    Certes, une photo du jardin sous la neige en hiver n'est guère originale, mais j'avoue ne pas résister au charme.


et ailleurs

    Selon Eric woerth, il existe des milliers de façons de s'exprimer autrement que par la grève qui, quoiqu'il en soit, n'arrètera pas les "réformes". Il comprend la "crainte", la "peur" de ses concitoyens face à "la crise" mais appelle les français à "se retrousser les manches" et à "plus de solidarité". Bêtise ou cynisme, ces propos provocateurs repris quasiment mot pour mot par les membres de l'UMP et Laurence Parizot relèvent de l'indécence.


    Indécence quand les "réformes", mot magique qui contre toute réalité permet au gouvernement de se présenter en champion de la modernité contre le conservatisme, consistent à précipiter notre société dans un ultra-libéralisme anglo-américain aux conséquences dévastatrices.


    Indécence que de qualifier de "peur" le refus d'être victime de la chute d'un système inique. Erreur sincère de diagnostic due à la mégalomanie présidentielle, ou artifice politique qui préfère ne voir que peur là où se manifeste essentiellement un sentiment de révolte contre l'injustice?


    Indécence que d'appeler à la "solidarité" quand l'action gouvernementale n'a cessé de la mettre à mal en diminuant les transferts des plus riches aux plus pauvres, en réduisant les prestations de sécurité sociale et les aides aux défavorisés, en favorisant les heures supplémentaires de ceux qui ont un emploi au détriment de ceux qui n'en ont pas, en encourageant partout la concurrence.


    Indécence de la part de ceux qui n'ont probablement jamais été confronté à la pénibilité du travail que d'appeler à se "retrousser les manches" ceux qui en sont empêchés. Stigmatiser les chômeurs au moment où le travail se raréfie est inqualifiable.


     Indécence que de requérir d'autres modes d'expression que la grève quand Nicolas Sarkozy refuse d'écouter qui que ce soit, ni même sa majorité ou ses ministres qui ne savent qu'obtempérer.


 

    Dix-huit ans que la médecine contrarie la volonté de Dieu à l'aide de machines infernales en maintenant en vie artificielle une malheureuse en état de mort cérébrale. Au lieu de s'en réjouir, la communauté catholique proteste vivement en Italie contre la décision d'y mettre fin et de confier enfin sa vie à Dieu. Allez comprendre.

    Certes, le pape a levé l'excommunication à l'encontre d'un évêque révisionniste, mais c'est par ignorance, se disculpe-t-il. Un comble pour celui dont l'inspiration lui vient directement de Dieu. Si, comme en France, le Vatican doit lancer l'opération "mille travaux", moderniser son réseau de télécommunication avec l'au-delà devrait être une priorité. Il y a manifestement de la friture dans les tuyaux.


    Pour venir en aide à la création et à la culture, Nicolas Sarkozy vient de créer le Conseil de la Création Artistique qui sera présidé par... lui-même (et accessoirement Christine Albanel). Il est vrai que ses affinités intellectuelles et artistiques personnifiées par Johnny Halliday, Jean-Marie Bigart, Mireille Mathieu, Christian Clavier, Steevy... constituent des références de choix pour revendiquer de sérieuses compétences dans le domaine culturel


    Après le limogeage du préfet de la Manche et du chef de la police par lettre de cachet pour n'avoir pas su empêcher les huées du peuple des manants à l'encontre de son souverain lors de son passage à St-Lo, le PDG de la future ORTF connaît dorénavant son cahier des charges et sait à quoi s'en tenir.

Publié dans Timide

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mounaque 15/02/2009 09:27

J'adore ce blog qui traite avec beaucoup d'humour une actualité que nous apporte beaucoup d'angoisse.Surtout continuez car très souvent j'ai l'impression de lire ce que je pense et qui me mets hors de moi. Une façon de partager...Et les photos du jardin !!! quelles merveilles !!Merci.