sècheresse, retropédalage et repassage

Publié le par gepel



Cette semaine dans mon jardin:
    Malgré la chaleur et la sècheresse qui sévit en Normandie, grillant littéralement un certain nombre de plantes, quelques unes font de la résistance.


et ailleurs:

    La reconstruction du PS serait sur le point d'aboutir grâce a l'imagination des "quadras" qui imposent leur solution dans l'enthousiasme général: des primaires à gauche. Certes, les modalités restent à définir: Un bulletin de participation à découper dans Closer ou Voici? Trop favorable à Ségolène Royale. Alors, les pauvres, vous voyez que le PS s'intéresse à vous.


    Les résultats de TF1seraient moins catastrophiques que prévu grâce au succès d'audience de l'émission "secret story". Certes, on ne peut qu'adhérer à la démocratie, mais ce n'est pas sans résignation.


    Le journaliste s'étonne du très haut niveau de natalité constaté en 2008;  "malgré la crise" ajoute-t-il. Le culte de l'instantanéité altèrerait-il le neurone journalistique? Bien que son usage soit quotidiennement pratiqué dans le monde politico-médiatique, le rétropédalage n'est pas transposable à toutes les situations.


    Nicolas Sarkozy serait scandalisé par le haut niveau de rémunération accordé aux traders par les banques qu'il aurait vertement morigénées. On ignore si les banques ont fait part de leur vive réprobation à l'encontre du haut niveau de rémunération accordé à nos frais par le chef de l'Etat, 500.000€ pour une prestation de 2 heures le 14 Juillet, à Johnny Hallyday (je ne sais pas si j'ai le bon compte de "y"), qui de surcroit a élu domicile dans un paradis fiscal que notre Président voudrait leur interdire.


    Confronté par les circonstances à la pratique quotidienne du repassage, je déclare solennellement que je hais l'inventeur du drap housse, celui avec un élastique à chaque extrémité dont l'objet est de contrarier toutes les tentatives de défroissage. Ou il s'agit d'un vieux garçon ayant toujours vécu chez sa mère et qui par conséquent ignore tout du repassage jusqu'à son existence, ou il s'agit d'un pervers subventionné par une chaine de pressing et travaillant pour le compte d'une clinique psychiatrique. Comment peut-on laisser agir en toute impunité un être aussi malfaisant?  Aussi, bien qu'ayant dépassé les premières expériences qui me mettaient dans un état digne de la camisole, je le réaffirme: je hais l'inventeur du drap housse à élastique.

 

    Par ailleurs, comment expliquer que le fer repasser est d'une redoutable efficacité quand il s'agit de faire des faux-plis et notoirement inopérant pour les supprimer?

Publié dans Prof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article