Louis de Funès, non stop et le gérontophile

Publié le par gepel

Cette semaine dans mon jardin:
    Solidago, hydrangéa, rosier "Louis de Funès" et phlox blanc composent ce bouquet naturel parfumé.

 et ailleurs:

    Enchainement non stop: fouteballe, tour de France, wimbledon, championnat d'Europe de natation,  d'athlétisme, solitaire du Figaro, basket-ball...
Superlatif, performance, domination, victoire, bleu-blanc-rouge, marseillaise, coupe, médaille, podium, champion(ne), doppage, coach........
Lassitude, saturation, exaspération, rejet, imposture; STOP!!!!!!


    Pour résister à la tyrannie de la compétition, je recommande l'écoute de Bernard Joyet (son site) dont j'ai découvert récemment la chanson "le gérontophile", chef d'oeuvre d'humour et de provocation. Peu de chance, hélas, de l'entendre à la radio: que pèse l'esprit face aux muscles manaudouesques?

Publié dans Simplet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article