cimicifuga, moralisation et actionnaire

Publié le par gepel


Cette semaine dans mon jardin:

     Le cimicifuga racemosa brunette darde ses "cierges d'agent" tandis que la lunaria rediviva exhibe sa "monnaie du pape"

et ailleurs:

 

    Malgré une actualité surchargée, il y avait eu en effet deux nouveaux cas de grippe en France et je ne sais plus quel événement  sportif, David Pujadas a fait mention en quelques mots en fin de journal de la remise à Nicolas Sarkozy du rapport Léger qui préconise la suppression du juge d'instruction pour la confier au Parquet. Belle conscience professionnelle de sa part que de ne pas faire totalement l'impasse sur une information aussi accessoire.


    Je crains de n'avoir pas tout compris. Dans le cadre de sa grande campagne de moralisation, Eric Woerth s'en prend-il aux banques suisses qui hébergent les malversations de riches contribuables français dont il prétend détenir les noms, ou aux banques françaises qui hébergent les détournements massifs de Présidents africains qui affament les populations des pays qu'ils dirigent?


    Quel étourdi je fais. J'avais oublié que le Parquet, l'instance sur laquelle Nicolas Sarkozy a l'intention de fonder sa justice, a déjà pris position pour l'arrêt des poursuites à l'encontre de ses amis Présidents.


    Quel privilège que d'être gouverné par un Président visionnaire: Après la remise du rapport Léger et à chaque fois que Nicolas Sarkozy nomme une commission indépendante, ses conclusions ne font que confirmer à quel point ses choix originaux sont judicieux.


    Quel privilège que d'être gouverné par un Président à ce point inscrit dans l' Histoire. Pas une action qu'il entreprenne qui ne soit qualifiée d'historique (par lui même): Une hypothétique vente d'avions militaires au Brésil est proclamée évènement historique et quelques jours après, une "taxe carbone" de 4 centimes par litre d'essence l'est à son tour. S'agit-il là des effets du syndrome de la talonette qui consiste à chercher à se grandir ou d'une confusion terminologique, car "historique" ne signifie pas "raconter des histoires ", même si le story telling est devenu le fondement de la communication?


     Apparemment, à carrefour, petit porteur et consommateur ne font pas bon ménage. Cliquez ici pour vous en convaincre

Publié dans Dormeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article