La brindille, l'uniforme et le thon

Publié le par gepel




Cette semaine dans mon jardin:
   
Contrairement aux apparences,  cette brindille disgracieuse n'en n'est pas une. Il s'agit d'une chenille qui a revêtu sa tenue de camouflage. Dotée d'un appétit modéré, je l'ai placée toutefois sous surveillance, ce qui n'est pas simple

 


 


 


 


 


 

et ailleurs:
"Nous sommes tous égaux devant la mort" dit-on, mais, pour parodier Coluche, il semble que certains sont plus égaux que d'autres. Mourir en bleu de travail sous la canicule de mauvaises conditions de travail se fait dans l'indifférence gouvernementale. Mourir d'un hélas banal accident de la route mais en tenue de pompier fait de vous un héros, honoré du déplacement du Président de la république et par des funérailles quasi nationales en présence de Sarkozy. Prestige de l'uniforme? Ou plutôt démagogie politique?


    Par contagion ou mimétisme, le Canada applique la tolérance zéro à l'encontre des dangereux criminels: prison préventive pour Nathalie Gettliffe, enceinte de 8 mois, en attendant son procès en novembre où elle risque 10 ans pour avoir tenté de récupérer(kidnapper dit-on) ses propres enfants. Mais Douste-Blazzy, tel Superman, vole à son secours et vient demander aux Autorités canadiennes si, peut-être... sans s'immiscer... pour des raisons humanitaires... envisager... vu sa situation... une possible libération.  Qui pourrait résister à l'affirmation de pareilles convictions? On l'a senti plus  exigeant... quand il s'agissait de se faire attribuer un poste ministériel.


    Au vu du comportement des pêcheurs de Marseille à l'encontre de Greenpeace, je crois que je vais me convertir quelques temps à une alimentation sans thon... de Provence. Et alors! J’aurais pu faire pire,"sans thon... la Marseillaise" par exemple.

 


Publié dans Atchoum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article