le callicarpa, les briquets et la rock'n-roll attitioude

Publié le par gepel


Cette semaine dans mon jardin:
    Le callicarpa bodinieri « profusion »  est couvert de grappe de fruits comme le promettait son appellation. En fond, l’amélanchier a commencé à prendre ses magnifiques couleurs d’automne de façon curieuse, une moitié de l’arbre est rouge et jaune alors que l’autre moitié a conservé son feuillage vert.

et ailleurs:
    Invité pour faire valoir le point de vue des cafetiers-restaurateurs, le patron du "café-barge" condamne le rétablissement des 35 heures dans ce secteur et, emporté dans son élan protestataire, déplore la fuite des personnels qualifiés à l'étranger pour cause... de rémunération insuffisante. Aurait-on aussi le patronat le plus bête du monde?


    Lors de la grande saga qui était consacrée cette semaine à J.Chirac, qui a-t-on vu apparaitre à ses cotés sur l'estrade lors d'un meeting électoral présidentiel, déclamant un chant tout à sa gloire?  l'ami de promotion (électorale) Johny, le même qu'on a vu apparaitre aux cotés de Sarkozy lors d'un meeting électoral, déclamant un chant tout à sa gloire. C'est sans doute ce qu'il appelle la "rock' n-roll-attitioude"
    Les "quartiers" resteront-ils sourds aux incitations (excitations?) médiatiques à commémorer comme il se doit la révolte des banlieues? L'événement est promu par bande-annonce depuis des semaines, les caméras et micros sont sur place,  les acteurs désignés. Et pour garantir le spectacle et par conscience professionnelle, les journalistes tiennent probablement à disposition briquets et bidons d'essence. Si le spectacle n'est pas à la hauteur, on ne pourra pas le reprocher au monde des media.

Publié dans Prof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article