La prison, le pain et les huitres

Publié le par gepel



Cette semaine dans mon jardin:

   Il n'aura suffi que de quelques jours pour que ce florilège de couleurs automnales disparaisse. Même si le froid ne se manifeste pas encore, le paysage est au rendez-vous de l'hiver.

et ailleurs:


    Dans le cadre du SAMU social, "l'autobus" sillonne chaque soir les rues de Rouen avec, à son bord, des bénévoles anonymes proposant nourriture et vêtements aux sans-abris. En panne de sandwich vers minuit après en avoir distribué une soixantaine (hé oui, il se cache plus de détresse qu'il ne parait ), une des bénévoles va quémander à proximité un morceau de pain au restaurant "Pascaline" encore ouvert afin de  venir en aide à deux derniers miséreux. Mais point de pain... ni rien d'autre; les croquantes et le croquants sont éternels, cher Georges. Heureusement, les chansons de Brassens elles aussi sont éternelles, "l'auvergnat" en l' occurrence.

    Quoi de plus moral pour une mère que de chercher à arracher ses enfants de l'emprise d'un père adepte d'une religion/secte qui accepte d'envoyer leur mère en prison! Mais les institutions judiciaires canadiennes, qui comme partout n'ont que faire de morale ou de justice, ont décidé de condamner Nathalie Gettliff à 18 mois de prison. Qui sait? S'il y a un  bénéfice médiatique, peut-être Douste-Blazy demandera à faire appliquer les accords bi-latéraux pour la faire rapatrier en France
    Mme Royal (il parait que l'appeler Ségolène est une familiarité machiste)  n'a pas entendu les propos d'un représentant du hamas comparant le sionisme au nazisme. Entendre ainsi  augure mal de ce que sera son écoute du peuple dont elle a fait son programme.
    Selon Dominique Bussereau, les huîtres rendraient intelligent. Soyons reconnaissants à Jean-Louis Debré, que l'on a pu voir à l' Assemblée Nationale devant un monceau de bourriches, de se prêter de si bonne grâce à cette expérimentation

Publié dans Grincheux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article