Le cyclamen sauvage, l'abbé Pierre et la ségrégatiion

Publié le par gepel


Cette semaine dans mon jardin:

    Le cyclamen sauvage ne craint pas l'hiver. Mais qu'est-ce qui pousse chaque feuille à réaliser pareils dessins?

et ailleurs:

    L'abbé Pierre, après avoir été dépositaire de nos mauvaises consciences, nous a quitté,  nous abandonnant face à nous-mêmes. Il savait qu'au-delà de la charité il se devait de rétablir la dignité. Dignité étrangère au monde de la  politique et des média qui n'auront jamais servi sa cause mais qui, dans sa mort, auront utilisé sa notoriété pour tenter de servir la leur.


    Qu'un kamikaze palestinien se suicide sur ordre pour tuer des innocents et saboter le moindre espoir de paix, sa mère se doit de se présenter devant les caméras en arborant fièrement la photo du fils désagrégé. Abominable société où la femme n'a même pas le droit d'exprimer la douleur de la mère.

    Pas une semaine sans entendre l'affirmation que ne pas adhérer à la candidature de Ségolène Royal serait  une réaction machiste; et s'opposer à JM Lepen, c'est de la ségrégation anti-borgnes?

Publié dans Grincheux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article