Primevères, piscine et Marseillaise

Publié le par gepel




Cette semaine dans mon jardin:
 Quoi de plus banal que la primevère? à l'état sauvage, elle se resème à profusion contrairement à celle cultivée et symbolise le réveil de la nature.
 

et ailleurs:

    Dormez tranquilles, trafiquants, cambrioleurs et autres voleurs à la tire. La police est bien trop occupée avec les honnêtes citoyens, à menotter et placer en garde à vue infirmière et directrice d'école, asperger de gaz lacrymogène parents et bambins. La faute est inacceptable: Privilégier conscience et humanité au détriment de la soumission à l'autorité. Quand une population anonyme s'oppose spontanément aux agissements de la police, la démocratie n'est pas bien en forme.


    François Pinault octroie une rente d' un million d' euros par an à Laure Manaudou. Tant pis pour ses salariés. Ce n'est pas ses bureaux ou ses ateliers qu'il fallait choisir mais la piscine et ainsi se rendre utile.


    Identité nationale, drapeau bleu-blanc-rouge, la Marseillaise... Je pressens que j'aurai fière allure quand le port du béret sera obligatoire. Et quant à traiter de l'essentiel, réadaptons l'hymne national à la 6e République: "allons-z-enfants de la Matrie...", ce qui pourrait rapporter quelques voix féministes supplémentaires. On aurait pu espérer qu’un(e) candidat(e) socialiste préconise l’apprentissage de la déclaration universelle des droits de l’homme plutôt que les paroles de la Marseillaise, mais quand la démagogie tient lieu de projet politique...

Publié dans Atchoum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article