echinaceas, glaneurs et coupables

Publié le par gepel

1106_048.JPG

 

 

Cette semaine dans mon jardin

Sauges, échinaceas, hémérocalles se sont refroupées pour ceportait de famille

Et ailleurs

     « Un bébé-médicament, ou bébé du double espoir est un enfant conçu en deuxième couche dans le but de sauver un frère ou une sœur aîné(e) souffrant d’une maladie grave ».Extrait de wikipedia.

     Cette conception serait-elle en train d'évoluer afin de soigner une maladie grave et chronique probablement incurable dont est affecté le futur papa, l'anémie sondagière aiguë ? La "situation avantageuse" discrètement exhibée par l'épouse du président pourrait le laisser supposer.


     Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent, écrivait Voltaire. Le maître à penser de M.Chatel n'est manifestement pas Voltaire. Pour être certain que quelques hypothétiques fraudeurs n'aient bénéficié lors des épreuves du Bac de la publication la veille au soir d'un énoncé de mathématiques, il annule a posteriori l'exercice concerné, annihilant le travail de dizaines de milliers d'élèves de bonne foi. Il vaut mieux nuire à des dizaines de milliers d'innocents que de risquer d'épargner quelques présumés coupables  semble être la devise réadaptée par le Pouvoir actuel, toujours prompt à désigner des coupables.


Tombé par hasard sur un jeu télévisuel, période estivale oblige, j'ai découvert que l'inconnue du jeu que personne ne connaissait se nommait Maureen Nisimadont, sportive française, championne du monde d'escrime. QUOI !? We are the championset personne ne dit rien ? Je me prends pour un looser mais en fait, depuis des mois , on est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions. C'est quand l’hystérie collective, le déferlement dans les rues, le défilé triomphal aux Champs Elysées, la réception nationale et tout et tout ? Comment ? L'escrime, ça ne compte pas ? Amère déception. Je vais devoir retomber dans ma médiocrité comme un soufflet raté.


La prestigieuse Cour des comptes qui conteste les résultats de la politique de sécurité menée depuis 8 ans est accusée de partialité par les proches de Nicolas Sarkozy et de n'avoir produit qu'une analyse partielle et contestable. On ne peut que leur donner raison sur ce point car, à ma connaissance, il n'est fait nulle part allusion aux 4 CRS présents nuit et jour devant la résidence de province de mme Alliot-Marie, démarche qui aurait du être saluée dans le rapport pour son efficacité exceptionnelle. Faudra-t-il, là encore, que Nicolas Sarkozy en nomme les membres pour espérer un peu plus de docilité d'objectivité?


Les pauvres sont décidément incorrigibles et semblent totalement dénués du tout sens de la propriété privée, au point de forcer les employeurs à envisager des sanctions auxquelles ils répugnent tel que le licenciement pour rappeler les règles de bon droit. Car enfin, à qui appartenait cette poubelle dans laquelle s'est permis de soustraire quelques melons un employé de monoprix si ce n'est à son employeur? Et ce n'est pas parce qu'au moyen-age les seigneurs féodaux acceptaient les glaneurs sur leurs terres après la moisson qu'il faut perpétuer d'aussi mauvais usages. Nous vivons dorénavant une époque moderne, comme se plaisait à dire quotidiennement Philippe Meyer à la fin de sa chronique.

Publié dans Dormeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article