gaura, narcissisme et équité

Publié le par gepel

1108_121.JPG

 

Cette semaine dans mon jardin
                La gaura s'illumine sur les fonds ombragés, mais qui saura me rappeler le nom de cette plante aux épis roses?

 

Et ailleurs

"Ma présence est là pour témoigner à la face du monde entier que la violence est une impasse, que la parole et le dialogue, le respect mutuel, c'est la solution"  déclare Nicolas Sarkozy à Nouméa. Que ses propos contredisent sa propre action (prôner la non-violence alors que nos armées n'ont jamais autant combattu sur autant de champs de bataille depuis des décennies, ou le dialogue et le repect mutuel alors que le Gouvernement, l'Assemblée Nationale et le Sénat ne peuvent qu'entériner les velléités présidentielles à l'exclusion de toute contestation) constitue une caractéristique essentielle de ce quinquennat.  Mais, en usant de multiples précautions oratoires pour éviter une désillusion trop brutale, prudemment et progressivement pour ne pas raviver son narcissisme hypertrophié, son entourage ne pourrait il pas lui suggérer dans un premier temps que la face du monde entier ne lui porte peut-être qu'un intérêt très modéré, et dans un deuxième temps, que cette expression est un euphémisme poli.


Nicolas Sarkozy est fréquemment accusé de favoriser les riches au détriment des pauvres, mais une récente enquête de l' Insee y apporte un incontestable démenti scientifique. Certes, il y a plus de riches, mais il y a aussi plus de pauvres. Il y a donc sur ce point égalité de traitement. De plus, si les riches sont de plus en plus riches, les pauvres sont eux aussi de plus en plus pauvres. Il y a donc là aussi égalité. Nul ne pourra dorénavant contester que Nicolas sarkozy a amélioré en nombre les catégories sociales extrêmes et développé leurs spécificités de manière équitable sans aucun favoritisme.


En cette rentrée scolaire, il faut rassurer les enfants qui pourraient s'angoisser d'une orthographe défaillante. En effet, certains organismes ne semblent pas d'une exigence excessive et le niveau d'instruction ou la compétence ne paraissent pas être des critères essentiels pour intégrer le plus prestigieux d' entre eux, l' Élysée. En témoigne cette séquence de Yann Barthes du mois de juin dernier

 

Publié dans Joyeux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Randonneur 14/09/2011 18:56



Bonsoir,


La plante au épis roses semble être du Polygonum communément appelé Renouée. C'est en tous cas ce que nous croyons voir.


A bientôt



gepel 17/09/2011 14:12



Merci de l'info. C'est exactement cela. En vous souhaitant de belles randonnées auxquelles j'espère m'associer un jour.