oeuillets, radar et réciprocité

Publié le par gepel

 

1105 086

Cette semaine dans mon jardin

      Les oeuillets de poète  semblent parfaitement se satisfaire de l'état de sècheresse peu apprécié par le reste du jardin


 
Et ailleurs

    Ainsi les députés UMP protestent avec une rare vigueur contre l'application de la loi et s'opposent aux contrôles de la vitesse dont les conséquences sont incomparablement plus dramatiques que la petite délinquance qu'ils sont si prompts à dénoncer et à l'encontre de laquelle ils exigent une "tolérance zéro". Probablement, pour les représentants UMP, jouir sans entrave constitue une grande cause nationale qu'il convient de défendre, même si les dégats collatéraux se dénombrent en dizaines de milliers de morts, amputés, grabataires...


    Ce serait par souci de prévention que certains automobilistes prétendent acquérir des détecteurs de radar afin de s'assurer qu'ils constituent un danger moindre que s'ils n'en possèdaient pas. Il faudrait informer ces conducteurs srupuleux que de tels arguments honorent que les GPS disposent généralement d'un module qui signale à chaque instant les dépassements éventuels, fonction qui ne devrait pas manquer de les réjouir.


    Il est quelque peu paradoxal que tellement d'automobilistes soient si pressés d'arriver là où ils seront si peu pressés de faire quoique ce soit.


    Sous les acclamations de "ses chers compatriotes", Nicolas Sarkozy déclare en Côte d'Ivoire que l'armée française sera maintenue sur place pour garantir leurs intérêts tout en se défendant de tout soupçon néocolonialisme en ayant négocié de nouveaux accords avec le pays hébergeur. N'ayant pu suivre l'intégralité du discours, je n'ai pas su s'il avait conclu un accord de réciprocité autorisant des avions de combat africains à s'installer en France pour garantir la sécurité de leurs populations en France.


    Présomption d'innocence? Bien sur que j'accorde à Dominique Strauss Kahn la présomption d'innocence. Oui, mais, si je le tiens pour innocent, j'accuse la présumée victime. Comme accusée, elle a droit à la présomption d'innocence que je lui reconnais bien volontier. Oui, mais si je la tiens pour innocente, j'accuse Dominique Strauss Kahn qui comme accusé a droit á la présomption d'innocence. Je me sens tout embrouillé.


    On ne peut que féliciter le monde médiatique qui a révélé ces derniers jours des talents d'investigation extraordinaires. Rien n'a échappé aux fins limiers journalistiques qui nous ont informés minute par minute des événements essentiels concernant Dominique Stauss Khan: la configuration de la chambre d' hotel, la taille de la cellule, le menu des repas, l'heure de la promenade, la couleur du pyjama... Et les selles, elles étaient comment les selles?


    Certaines réactions féminimes relèvent d'une mauvaise foi manifeste. Comment une femme peut-elle s'étonner que Georges Tron, adepte de la Reflexologie plantaire, ait voulu prendre son pied?

Bon, d’accord pour le carton jaune.

Publié dans Dormeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alba 01/06/2011 15:17



des réactions féminimes ? joli lapsus